Les mensonges ne meurent jamais de Séverine de la Croix

41dxw-bvLqL._SX308_BO1,204,203,200_

Titre : Les mensonges ne meurent jamais
Auteure : Séverine De La Croix
Éditeur : Michel Lafon
Nombre de pages : 301


Résumé :
Une femme qui disparaît. Un couple en danger. Les terribles secrets d’une famille. Un compte à rebours implacable.


Avis :
C’est lors de la récente vente privée de Michel Lafon que j’ai trouvé ce livre. Quatre petites phrases toutes simples en guise de résumé, et cette magnifique couverture. J’ai craqué comme toujours. Oui, il m’en faut peu, je suis faible question livre 😉

Du haut de ces 301 pages, ce roman est magnifique. Je n’ai pas pu résister longtemps à son charme. C’est donc l’histoire de Manon, riche héritière, qui du jour au lendemain, disparaît sans rien dire à personne. Grâce au dévoilement progressif de l’histoire, tout n’est pas clair à quelques pages de la fin. Ce livre m’a tenue en haleine jusqu’au dernier mot. Le premier chapitre du roman m’avait paru en trop et sans rapport. Cependant, et c’est très bien ficelé, il faut attendre pour comprendre. C’est remarquablement bien écrit.

L’élément clé du livre c’est le lourd secret qu’apprend Manon. Les détails qui y sont associés au fil de l’histoire sont bruts, crus, sales. Mais ce n’est pas une critique car sans ce vocabulaire l’histoire aurait été fade. Je me souviens avoir fait des pauses lors de ces moments de descriptions lourdes de sens. Même si c’est de la fiction, ce genre de secret existe malheureusement.

Le seul bémol ici, c’est concernant le final. En effet, je trouve que le roman ne se termine pas vraiment. Je ne reste pas pour autant sur ma faim, mais j’aurai aimé en savoir plus sur l’avenir du couple de Manon, et les conséquences de tout ceci au sein de sa famille. Un bilan un an après par exemple… Bien que je me suis imaginée une suite, ce n’est pas comme si c’était l’auteure qui l’avait d’elle-même !

Séverine De La Croix signe son premier roman avec brio. Ce thriller psychologique me reste en mémoire. Malgré la fin, j’ai beaucoup aimé ce livre, qui m’a beaucoup touchée !


Citations :

« […] l’amour était merveilleux, à condition de ne pas s’aliéner. »

« Les gens se croient libres d’aimer, or ils ne font que de s’enfermer dans une prison où l’autre décide pour eux. « 

Publicités

9 réflexions sur “Les mensonges ne meurent jamais de Séverine de la Croix

  1. Pingback: Test/Tag : Avez-vous déjà lu … ? #1 | L'envol de Pie Coquette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s