Le manuscrit perdu de Jane Austen de Syrie James

CVT_Le-Manuscrit-perdu-de-Jane-Austen_5970

Titre : Le Manuscrit perdu de Jane Austen
Auteure : Syrie James
Traduit par : Luc Rigoureau
Éditeur du format poche : Milady Romance
Nombre de pages : 472


Résumé :
« À l’instant où je découvris la lettre, je sus qui l’avait écrite. Une seule personne au monde était susceptible de l’avoir rédigée : Jane Austen. »
Lors d’un voyage à Oxford, Samantha McDonough achète un vieux livre dans lequel se cache une lettre évoquant un manuscrit « qui a disparu à Greenbriar, dans le Devon ».
L’auteure de cette missive, elle en est sûre, ne peut être que Jane Austen ! Elle se rend alors à Greenbriar et demande au séduisant maître des lieux, Anthony Whitacker, de le chercher avec elle. Lorsqu’ils découvrent les feuillets, ils sont immédiatement absorbés par la lecture de ce roman inédit. Au fil des pages, tous deux vont alors écrire leur propre histoire…


Avis :
Voici le tout premier roman que je lis provenant des éditions Milady. Oui c’est une honte, mais depuis cette superbe découverte, j’en ai deux dans ma PAL (Un mariage de convenance et L’Éventail et l’Épée tous deux de Georgette Heyer).

Comme toujours, j’accorde beaucoup d’importance à la couverture, et celle-ci m’invitait grandement au voyage. N’ayant toujours pas fini Orgueil et Préjugés, j’avais peur de ne pas arriver à entrer dans l’histoire, malgré le résumé qui me tentait vraiment. Cependant, je fus très surprise de lire plus d’une 50 aine de page sans m’en rendre compte. C’est un style d’écriture fluide que les pages défilent très vite.

J’avoue ne pas connaitre non plus l’auteure mais elle a su recréer l’univers de Jane dans son ouvrage. Je voulais toujours en savoir plus, et donc continuer de lire encore et encore.

Le personnage de Samantha McDogough est attachant. En effet, convaincue de posséder une lettre de Jane Austen elle ne reculera devant rien pour en avoir le cœur net. Ce qui va la mener à bien des rebondissements. La plume de Syrie James reprends à merveille les codes syntaxiques et littéraires de Jane, c’est fascinant ! Un livre facile à prendre en main (dans les deux sens du termes !) que vous ne lâcherez pas de si tôt. Grâce à cette histoire, j’en sais un peu plus sur Jane Austen, et je n’ai plus d’excuses pour lire ses livres (le swap est là pour me le rappeler !)

Et maintenant j’en veux encore et le seul moyen d’y parvenir, c’est de lire Jane Austen.


Citations :

« Bienvenue au club des filous en W, Mr Whitacker. Vous en êtes désormais membre à part entière. »
« Tout ce qui est familier peut apporter de grandes joies. J’ai cependant appris qu’il y avait parfois plus de mérite à évoluer. Les fluctuations offrent souvent des occasions insoupçonnées… Sans lutte, point de progrès, Miss Stanhope. Se borner à la sécurité d’un cocon, ne jamais franchir les limites auxquelles on est accoutumé, je n’appelle pas cela vivre, mais stagner. »
Publicités

8 réflexions sur “Le manuscrit perdu de Jane Austen de Syrie James

  1. Pingback: Test/Tag : Avez-vous déjà lu … ? #1 | L'envol de Pie Coquette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s