Je suis là de Clélie Avit

couv29312959Titre : Je suis là
Auteure : Clélie Avit
Éditeur de la version poche : Livre de Poche
Nombre de pages : 240


Résumé : 
Elsa n’a plus froid, plus faim, plus peur depuis qu’un accident de montagne l’a plongée dans le coma.
Thibault a perdu toute confiance le jour où son frère a renversé deux jeunes filles en voiture.
Un jour, Thibault pénètre par erreur dans la chambre d’Elsa et s’installe pour une sieste. Elle ne risque pas de le dénoncer, dans son état. Mais le silence est pesant, même face à quelqu’un dans le coma. Alors, le voilà qui se met à parler, sans attendre de réponse.
Ce qu’il ignore, c’est que pour Elsa, tout est fini, jamais elle ne se réveillera. Mais tandis que médecins, amis et famille baissent les bras, Thibault, lui, construit une relation avec Elsa. Est-il à ce point désespéré lui-même ? Ou a-t-il décelé chez elle ce que plus personne ne voit ?


Avis :
Une fois encore, voici un auteur dont j’ai eu la chance de rencontrer. A l’époque, je n’avais pas encore lu un de ses romans, mais je m’étais promis d’y remédier. C’est chose faite, et je n’en suis pas déçue. Clélie Avit a été professeur de Physique-Chimie avant de tomber dans l’univers de l’écriture, où elle excellent.

Je suis là est l’émouvante histoire de Elsa, jeune femme plongée dans le coma à la suite d’un accident d’alpinisme, et de Thibault, un homme abîmé depuis l’accident que son frère a causé tuant deux adolescentes. Un jour, Thibault va se retrouver par hasard dans la chambre de la fragile Elsa. Il va se créer un lien invisible mais bien présent entre ses deux êtres.

Ce roman est à deux voix : un chapitre est narré par Elsa (malgré son coma), le suivant c’est Thibault. Un vrai exercice de style réalisé avec une grande maîtrise par l’auteure. Ce que j’apprécie énormément dans ce style d’écriture, est l’aisance qu’ont les auteurs pour passer d’un « je » à l’autre. Au fil de ma lecture, j’appréhendais la suite des événements. Je me suis très vite attachée à nos deux protagonistes, avec la constante envie de lire pour savoir. Bien que ce roman soit petit part sa taille, il en est d’autant plus grand part son histoire.

Ce roman dépeint le combat d’un homme s’accrochant à la vie d’une femme qu’il ne connaissait pas la veille. Dans l’entourage d’Elsa, il sera le seul à y croire, car pourquoi penser qu’après 5 mois de coma, il n’y a pas d’espoirs ?! Thibault est sensible, aimant, et tellement touchant qu’il m’a fait pleurer. Les chapitres d’Elsa ne sont pas à négliger. En effet, malgré son coma, elle est présente parmi nous : c’est un élément clé !

J’ai bien plus qu’aimé ce roman. C’est un énorme coup de cœur, et même l’âme. Clélie Avit m’a transportée au sein même de cette chambre avec Elsa et Thibault. Approchant de la fin, j’avais peur d’être déçue. Mais j’ai été agréablement surprise. Mes larmes ont confirmées mon coup de cœur.

Clélie Avit nous offre son premier roman sans demie mesure. L’histoire est sublime traitant d’un sujet délicat, car ce n’est pas aisé d’imaginer ce que l’on vit lorsqu’on est dans le coma. Est-ce qu’on entend ? Est-ce qu’on ressent le toucher ? Est-ce qu’on sent les odeurs ? Le pari est relevé grâce à la plume de l’auteure. Une lecture sensible, émouvante, belle qui vous remue le ventre. Une seule chose que je regrette : que ce soit terminé. Si Clélie Avit me lit, à quand une suite ?! 🙂

Publicités

2 réflexions sur “Je suis là de Clélie Avit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s