Le Secret du dernier fils de Rafel Nadal

Je remercie chaleureusement les éditions Terra Nova pour cette lecture !

51XWEJIUjiL._SX195_Titre : Le Secret du dernier fils
Auteur : Rafel Nadal
Traducteur : Martine Desoille
Éditeur : Terra Nova
Nombre de pages : 336


Résumé :
Passion, mensonges, sentiments : une bouleversante fresque familiale.

1918. Dans un petit village du sud de l’Italie, un bébé pousse son premier cri tandis que  l’Europe sort tout juste de la guerre. Ce nouveau-né ne connaîtra jamais son père, mort aux combats, tout comme vingt autres hommes de la famille. Vitantonio est donc le dernier fils d’une lignée dont les hommes semblent frappés de malédiction.

Pour qu’il ne connaisse pas le même sort, le jour de sa naissance , Vitantonio est adopté par une autre famille, très aisée. Il est élevé comme le jumeau de Giovanna, née le même jour.

Les deux enfants grandissent, vivent dans l’insouciance … et se rapprochent. Mais la seconde guerre mondiale éclate. La tragédie va déchirer le voile du secret des origines de Vitantonio. Le dernier fils pourra-t-il échapper à son destin et à la malédiction des siens ?


Avis :
Dans la série « j’aime les romans traitant la Seconde Guerre Mondiale » je vous présente ce chef-d’œuvre. Signé par Rafel Nadal, qui n’est pas le célèbre tennisman comme on pourrait le croire, auteur espagnol qui mérite de se faire connaître.

Il situe son roman dans le sud de l’Italie, dans un village totalement perdu nommé Bellorotondo. Le prologue présente bien l’histoire, et donne directement envie de plonger au cœur du sujet, et se déroule en 2012.

Comme nous le savons, les Palmisano sont touchés par une malédiction : tous les hommes de cette famille meurt prématurément vers l’âge des 20 ans (même si l’âge n’est pas forcément important.) Le livre se concentre sur la descendance de Vito Oronzo et Donata.

L’intrigue est prenante du début jusque la fin. Les chapitres sont courts, se terminant sur du suspens qui ne laisse pas d’autre choix que de continuer la lecture (ce n’était pas pour me déplaire!) C’est un roman fort, empreint de belles documentations et d’une superbe imagination qu’à fait preuve l’auteur. Rafel Nadal rend allègrement et magnifiquement hommage à l’Histoire de l’Italie trop souvent oubliée.

Dès les premières pages, j’ai fait corps avec l’histoire, que je trouve vivante et surprenante. La force de description est remarquable car chaque détails se dessinaient sous mes yeux. J’étais littéralement dans l’histoire, spectatrice impuissante face aux ennemis.

Un jolis lots de larmes sur la fin est le signe d’un énorme coup de cœur. Un roman à ne pas laisser passer. Une intrigue parfaitement menée qui va vous surprendre autant que moi je l’ai été. Un épilogue renversant clôturant à merveille ce roman. Les petits (voir minuscules) points négatifs que j’aurai à citer, pourrait être l’absence d’une carte de l’Italie en début de roman et plus de détails sur la malédiction. Mais cela n’empêche pas pour autant de savourer chaque instant du livre.

Pour finir, je dirai simplement que ce livre est une pure merveille. Je suis comblée et heureuse d’avoir eu la chance de découvrir cette intrigue. Une très belle découverte qui m’a beaucoup touchée. A découvrir sans attendre !

Publicités

2 réflexions sur “Le Secret du dernier fils de Rafel Nadal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s