Le boomerang et l’hirondelle de Daniel Dewalle

Je remercie les Éditions Baudelaire pour cette découverte !

le boomerang et l hirondelleTitre : Le boomerang et l’hirondelle
Auteur : Daniel Dewalle
Éditeur : Les Éditions Baudelaire
Nombre de pages : 214


Résumé :
Plongez dans l’histoire de femmes et d’hommes au grand cœur et partagez leurs joies, leurs peines, leurs combats et leurs espoirs.
Dans cette traversée du siècle, de la Belle Époque à aujourd’hui, du pays des marais aux pays des terrils, vous cheminerez avec Pierrot, le mineur survivant, Léa, la résistante, Jeanne et André, les amoureux du marais, Yanek, le « Petit Prince » insolite, Taddeusch, Dan … Ils nous montrent que la vie est belle, même si elle reste un combat permanent.


Avis :
Voici, une fois encore, et sans le vouloir vraiment, un livre qui survole la deuxième guerre mondiale. En réalité, ce roman parle de bien plus de choses, mais je m’étonne moi-même d’avoir ce sens particulier pour dénicher ce genre d’histoire !

Ici, Daniel Dewalle, nous raconte, au fils des années, des décennies, les aventures de plusieurs protagonistes. L’histoire commence avec Louis, un gars du marais vivant à St-Omer dans le Nord de la France. Tout débute donc au alentour de 1912 (sachez que la chronologie sera tout au long du roman très approximative. Nous aurons toutefois des indications claires.)

Chaque chapitre alterne avec entre le marais et la mine. Tantôt avec Louis, tantôt avec Pierrot, le mineur survivant. Mais l’histoire se déroule tout comme la vie. Les uns meurent, les autres restent. C’est le fils conducteur du roman. C’est un roman du terroir relatant la Vie des habitants du pays Artois. Durant toute ma lecture, il m’était difficile de situer chronologiquement les évènements. C’est un travail de mémoire qui m’est devenu agréable à faire. Les joies de se remémorer les cours d’Histoire !

L’autre élément qui m’a un peu déstabilisée, était de bien visualiser de qui on parlait concrètement. A savoir que tout commence donc de Louis et de Pierrot. En effet, ils ont tous deux eu des enfants, qui ont des enfants etc … Pour faire plus simple, après la deuxième guerre mondiale, l’auteur se focalisera sur André, le fils de Louis. Cet André sera prisonnier durant la deuxième guerre mondiale. Delà, c’est à son fils que l’auteur s’interessera plus, Dan.

J’ai beaucoup aimé la première partie du roman, celle relatant les vies jusqu’à la fin des années 1980 environ. Mais à partir du moment où c’est la vie de Dan qui est en première ligne, j’ai un peu moins aimé. Cependant, ce Dan fera beaucoup pour sa ville, ses habitants ! Mention spéciale pour l’épilogue avec une bonne touche d’humour !

En résumé, ce livre est un journal intime de plusieurs générations. Un roman du terroir rendant hommage au Pas-de-Calais. D’évolution en évolution, on suit les interrogations des protagonistes sur leur avenir et comment ils agiront. Une belle lecture !

Publicités

3 réflexions sur “Le boomerang et l’hirondelle de Daniel Dewalle

  1. Pingback: Mon bilan de avril 2016 | L'envol de Pie Coquette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s