Le Jardin au clair de lune de Corina Bomann

Le_jardin_au_clair_de_lune_Recto-1__c1_large

Je remercie les Éditions Charleston pour cette merveilleuse lecture.

Titre : Le Jardin au clair de lune
Auteure : Corina Bomann
Traduit de l’allemand par : Amélie de Maupeou
Éditeur : Charleston
Nombre de pages : 446


Résumé :
Le jour où un étrange vieil homme lui offre un violon orné d’un rose qui aurait appartenu à sa famille, Lilly Kaiser voit sa vie basculer. Quelle énigme renferment l’instrument et la partition intitulée Le Jardin au clair de Lune dissimulée à l’intérieur ?

De Berlin à Londres en passant par l’Italie, ses recherches vont mener Lilly jusqu’à Sumatra, un île d’Indonésie intense au riche passé colonial. Des plantations de canne à sucre aux concerts éblouissants, Lilly met ses pas dans ceux de deux violonistes virtuoses, Rose et Helen, qui ont enchanté les foules cent ans plus tôt. Elle est encore bien loin de se douter qu’en pénétrant dans le mystérieux et sublime jardin « au clair de lune », elle a rendez-vous avec sa propre histoire … et avec l’amour.


Avis :
Après avoir lu le résumé j’ai instantanément pensé à ma grand-mère, violoniste dans sa jeunesse. Passionnée par la musique classique en tout genre, je savais dors et déjà que ce livre me plairai !

Dès le prologue on est face au mystère qui donne directement envie de plonger dans la suite. L’arrivée très surprenante d’un violon dans la vie de Lilly Kaiser la laisse dubitative. Cette femme a vécu des moments très difficiles avec la perte de son mari, et s’est enfermé dans son chagrin à en délaisser famille et amis. Ce violon n’évoque de premier abord pas grand chose à Lilly, mais elle est loin de se douter qu’il va révolutionner son quotidien.

Jonglant habillement entre passé au présent, et vice versa, ce roman est envoûtant et est allé jusqu’à me hanter dans mes songes. Corina Bomann m’a littéralement transportée au grès des voyages de Lilly. Accompagnée de sa meilleure amie Ellen, Lilly fera face à son avenir auquel elle ne pensait plus. Son chemin croisera la route du beau Gabriel qui sera un élément clé dans ses recherches. Quoi de plus mystique d’un simple instrument de musique ? L’auteure brille dans ses idées et c’est très élaboré : le final est parfait. Ce livre est bouleversant dans le bon sens.

Je ne pouvais pas m’arrêter de lire. Corina Bomann a un don d’écriture qui fait oublier que l’on lit. J’ai voyagé dans des terres inconnues, regorgeant de secrets, avec une faune et une flore débordante de couleurs. Sans nécessairement fermer les yeux, les paysages s’ouvraient à moi comme par enchantement. Les mots se transformait en odeurs, en couleurs et en émotion très présente du début jusqu’à la fin. Non sans une once de honte, j’ai versé ma petite larme et c’est le témoin me permettant d’affirmer que ce livre est une pépite de la littérature.

Pour conclure, ce roman rend délicieusement hommage à l’amour et à la passion de la musique. A travers le destin de plusieurs femmes, l’auteure en retrace le parcours mouvementé comme une mélodie écrite sur une belle partition. Ce livre est un immense coup de cœur !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s