Lettres à mon Utérus – Collectif

lettres à mon uterus

Je tiens à remercier La Musardine pour ce service de presse !

Titre : Lettres à mon Utérus
Auteures : Collectif (dirigé par Marlène Schiappa)
Éditeur : La Musardine
Nombre de pages : 160


Résumé :
Dans la veine des Monologues du Vagin, 16 femmes écrivent des lettres émouvantes, drôles, fortes militantes… à leur utérus.

La dernière différence entre les hommes et les femmes tient à un organe : l’utérus.
A notre époque, les femmes peuvent faire de la politique, épouser des femmes, détester le ménage, avoir ou non des enfants, présider le FMI ou être championnes de lap-danse. En quelques décennies, la condition féminine a plus évoluée qu’en plusieurs siècles.

On a toutes des choses à dire à notre utérus !
Notre utérus nous a déçues, blessées, surprises, il nous a envoyées à l’hôpital, il a fait de nous des mères, il a été prélevé. Nous, auteures de ce recueil, avons écrit une lettre à notre « matrice », organe si peu étudié alors qu’il régit notre vie quotidienne, règles, ménopause, grossesses, endométrioses, vie sexuelle.


Avis :
Ce livre me tentait beaucoup. Je suis une femme qui connait son utérus mais peut-être pas parfaitement ?! J’étais curieuse de savoir ce qu’on pouvait raconter à un utérus.

À travers 16 lettres écrites par des Femmes, on apprend ce qu’elles aiment ou non chez cet organe. Tantôt celui de leur mal-être, tantôt celui de leur bonheur, … Chaque lettre se distingue par son petit truc en plus. Je suis passée du rire aux larmes. Chacune de ses femmes répondent à des questions parfois très philosophiques. De part leurs choix de vie, elles nous expriment ce que représente l’utérus au sein de leur corps.

La lettre la plus drôle de ce recueil est, à mon sens, celle de Nadia Daam, ancienne chroniqueuse aux Maternelle sur France 5. Les comparaisons qu’elle utilise sont remarquables et tordantes à souhait. En réalité, j’ai vraiment beaucoup aimé découvrir toutes les lettres. Mais je n’en dirais pas plus pour ne pas gâcher votre découverte.

Ce recueil exclusivement féminin est préfacé et post-facé par deux hommes ! Eh oui, eux aussi peuvent être curieux. La préface est signée par Stéphane Rose, et est truffé d’humour. La post-face est écrite par Cédric Bruguière et il conclut parfaitement l’ouvrage avec une comparaison intelligente avec la lune.

Pour conclure, ce recueil est écrit pour toutes les femmes souhaitant se familiariser avec cet organe très peu connu. Un recueil touchant, drôle mais toutefois émouvant. Une lecture très intéressante !

Publicités

Une réflexion sur “Lettres à mon Utérus – Collectif

  1. Pingback: Mon bilan de mars 2016 | L'envol de Pie Coquette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s