Une vie entre deux océans de M.L Stedman

9782253167327-TTitre: Une vie entre deux océans
Auteur :
M.L. Stedman
Éditeur de la version poche :
Le livre de poche
Traduit par : 
Anne Wecke
Nombre de pages :
528 pages


Résumé :
« Après avoir connu les horreurs de la Grande Guerre, Tom Sherbourne revient en Australie. Aspirant à la tranquillité, il accepte un poste de gardien de phare sur l’ile de Janus, un bout de terre sauvage et reculé. Là, il coule des jours heureux avec sa femme, Isabel. Un bonheur peu à peu contrarié par leurs échecs répétés pour avoir un enfant. Jusqu’au jour où un canot vient s’échouer sur le rivage. A son bord, le cadavre d’un homme, ainsi qu’un bébé, sain et sauf. Pour connaître enfin la joie d’être parent, Isabel demande à Tom d’ignorer les règles, de ne pas signaler « l’incident ». Une décision aux conséquences dévastatrices … ».


Avis :
J’ai plongé tête baissée dans ce livre, sur les conseils de mon cher papa, qui ne l’avait pas lu non plus. Autant dire, que pour une fois, je ne savais pas dans quoi je débarquais. Je pose alors mes bagages sur une presqu’île d’Australie, perdue, isolée, seule.

Au tout début du roman, on navigue dans un prologue, relatant l’événement « phare » (haha) et fil conducteur du livre. L’arrivée d’un canot. Et ce n’est pas si anodin que cela. Tout au long de ma lecture, je suis passée par toutes les émotions possibles : rage, colère, compatissante, émue et j’en passe. Le héros de notre histoire est Tom Sherbourne. Cet homme a connu la guerre de 14-18 et toutes les horreurs associées. Dès le départ, on comprend aisément son caractère : un homme dur, blessé en son fort intérieur, décomposé qui a vu des choses à faire pâlir un mort. Cependant, rien ne se passe comme il avait prévu. Évidemment, il faut un élément perturbateur, que l’on nous présente comme la belle Isabel. Jeune fille, dénuée de doutes, de peurs qui aime la vie et cherche l’amour sans le vouloir vraiment. Ils tombent alors amoureux.

Au fil des pages, Isabel change on la découvre abattue, triste, complètement vidée de vie. A chaque enfant perdu, le fil de sa vie perd en longueur. Le couple va en subir les conséquences. Le reste du roman – et surtout le dénouement- vous offre des rebondissements exceptionnels. Vous ne pourrez pas lâcher le livre une seule seconde.

Ce livre est réellement mon préféré de l’année 2014. M.L Stedman, qui signe son tout premier roman, nous décrit chaque instant de la vie de ce couple comme une peinture qui se met en mouvement. Le personnage d’Isabel se révèle être le personnage FORT de l’histoire. Oubliant presque son amour pour Tom, elle veut à tout prix un enfant. Son désir d’enfant a hanté sa vie et en avoir un lui a fait perdre la raison.

En lisant ce livre, j’ai vécu au rythme des vagues. Tantôt heureuse, tantôt en colère. Et c’est alors que la fin du roman arrive. Je n’ai pas vu passer ces 521 pages. Les dernières pages ont confirmé mon attachement réel à ce roman que je vous conseille, bien évidemment.

Et mes larmes ont coulées, comme celle d’Isabel tout au long de sa vie.

Publicités

Une réflexion sur “Une vie entre deux océans de M.L Stedman

  1. Pingback: Tag/Test : les choix impossibles | L'envol de Pie Coquette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s